L’Auberge du Val de Loire à La Chapelle Basse Mer (44) avec James Fermigier

0
1805

C’est face à la Loire, au Pont de Mauves, près de Nantes, que la bien nommée Auberge du Val de Loire accueille ses convives dans deux salles claires et agréables sous la houlette bienveillante de Anne Fermigier. Aux fourneaux, c’est James, l’élu de son coeur, dorénavant labellisé Maître Restaurateur, un label sérieux privilégiant la qualité des produits et le travail du chef  (qui n’a pas attendu le texte du « fait maison » justement controversé, bref…), qui sustente avec justesse et générosité les clients. Une belle assiette de cuisses de grenouilles à l’ail et persil frais à l’odeur bienveillante met les papilles en alerte. Sans cérémonie, et comment faire autrement,  car c’est un peu mission impossible avec des couverts sauf peut-être pour les très doués du découpage de précision, on déguste avec les doigts, instituant un contact direct et charnel avec la tendre chair du batracien. C’est là tout le charme! On sauce avec allant et sans culpabilité.

IMG_7316

On ne s’arrête pas en si bon chemin. Des anguilles sautées ail et persil, peau juste grillée et craquante, chair impec, fricotent plaisamment avec une polenta de légumes croquants (carottes…). Un filet mignon de cochon fermier breton, dans le genre plantureux et bien tendre, fraie avec un ibérique chorizo et une ravigotante mousseline de potimarrons. Aficionados du pain perdu, vous serez  conquis par ce dessert bien balancé, pain onctueux, abricots marinés au thé fumé, escorté d’un sorbet abricot. James Fermigier nous achève par une mousse menthe / chocolat noir aérienne néanmoins nourrissante, thé glacé à la menthe en parfait accord. Voilà une table des plus plaisantes, sans chichi, à quelques encablures de Nantes, tenu par un jeune couple privilégiant une cuisine sincère et directe. Allez, en voiture…

IMG_7409

Ce que l’on déguste:
Cuisses de grenouilles à l’ail et persil frais.
Filet pigeon de St Laurent des Autels fumé et sa ballotine.
Carpaccio de légumes bio, huile de sésame et balsamique blanc.
Filet de merlu de nos côtes au beurre blanc.
Anguilles françaises sautées à l’ail et persil.
Rognons d’agneau panés aux pétales de maïs et jus corsé.
Pain perdu, abricots marinés au thé fumé.
Biscuit fondant, gelée de mangue et brunoise d’ananas au poivre long d’Afrique du Sud.

Infos pratiques:
Menus.
Le Val de Loire, 25 euros.
La Divatte, 29,50 euros.
Le moulin de la vieille tour, 38 euros.

Auberge du Val de Loire.
220, levée de la Divatte. 44450 La Chapelle Basse Mer.
Tel. 02 40 06 34 60.
www.aubergeduvaldeloire.fr