La passerelle, Angers

0
46

Pourquoi la Passerelle, parce que tout simplement située aux pieds de la nouvelle passerelle qui passe au dessus de la gare d’Angers, lien emblématique de ce nouveau quartier en train de naître. Dans une déco néo-industrielle réussie, plafond haut et béton, mur de tôle derrière le comptoir, un mur végétal amène sa touche nature dans le lieu, complètement raccord avec le quartier. Face aux baies vitrées s’élèvent les nouveaux immeubles du quartier de la gare.

Envie de transat. Frédéric Nicodeme aux fourneaux et Christophe Boiocchi en salle sont aux manettes de la Passerelle, proposant une cuisine sans effets de manche mais qui a pour seul et honorable objectif de contenter les papilles. Et ça marche, la preuve avec un tartare de veau, menthe et concombre, la viande fond illico dans la bouche, le concombre envoie fraîcheur et vivacité, la menthe libère à l’envie ses humeurs estivales, donnant au convive des envies immédiates de transat, les doigts de pied en éventail, le sable en option.

Tajine d’agneau

Couteau inutile. En plat du jour, on accroche sa serviette pour un tajine agneau qui fait mouche. Celui-ci, formidablement tendre, vous prend par les sentiments. La fourchette suffit, le couteau est inutile, la cuisson exemplaire. Le végétal s’invite, courgette, fenouil, tomate, aubergine, concombre en dés et lamelles, poivron rouge, soutiennent avec verve le divin agneau. En dessert, une pêche rôtie avec sa glace verveine confirme sans ambages la maîtrise de Frédéric Nicodeme, tant dans le sucré que le salé.

La Passerelle. 7, Jardin d’Eblé. 49000 Angers. Tel. 02 41 32 73 04. www.lapasserelle-restaurant.fr

Texte et photos Luc Sellier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here