Bistro La-Haut, Suresnes, cuisine avec vue. (1)

0
185
Bistro La-Haut, Suresnes, gastronomie, chef

Bistro La-Haut, Suresnes, cuisine avec vue.

 Bistro La-Haut, Suresnes, gastronomie, chef

 Bistro La-Haut, Suresnes, gastronomie, chef

Juillet 2017. Canicule sur la France et Paris. A l’ouest de la capitale, à Suresnes, au pied du Mont Valérien, le Bistro La-Haut assure une vue incroyable sur la Défense et la Tour Eiffel. Paris est à nos pieds!

Le cadre, cosy et chaleureux, aux grandes baies vitrées, permet de se régaler de la vue et de l’assiette.

En cuisine, en coach attentif, rien de moins que Philippe Legendre, MOF (meilleur Ouvrier de France), l’homme qui avait obtenu trois étoiles en 3 ans au Georges V à Paris, en 2003. On n’oublie pas non plus, avant, les 18 années chez Taillevent dont 9 comme chef 3 étoiles (1990/1999). Le chef maison, c’est Yoanne Flament, auparavant au Macaille, restaurant appartenant au même propriétaire que La-Haut, fidèle depuis 5 ans, ici depuis février.

Au sucré, la chef pâtissière Camille Mouraud élabore des desserts aux saveurs estivales.

Juillet 2017. Canicule sur la France et Paris. A l'ouest de la capitale, à Suresnes, au pied du Mont Valérien,
Camille Mouraud, Philippe Legendre, Yoanne Flament.

Camille Mouraud, Philippe Legendre, Yoanne Flament.

IMG_7811

Pour contrer la canicule, l’entrée idéale, tomates anciennes, buratta légère (avec de l’eau de Vichy), eau de tomate en gelée, envoie son avis de grande fraicheur. La buratta aux effets de mousse, aérienne, s’acoquine avec les goûteuses tomates, savamment mise en relief par de la menthe. On déguste tranquillement, heureux d’avoir trouvé un antidote à la chaleur ambiante, la Tour Eiffel en ligne de mire.

IMG_7993

Rascasse à la plancha, phocéenne de légumes au safran et soupe de poisson. C’est la méditerranée à Paris. La rascasse à la plancha, superbement cuite, laissant en bouche ce fin et puissant goût de poisson de roche, se laisse séduire par une suave phocéenne de légumes, comme une julienne, mettant oignons nouveaux, poireaux, fenouil, carottes, tomates en mode safrané, naviguant entre force et douceur.

La soupe de poisson, magistrale, fait la part belle au homard breton, rôti, poêlé d’un coté, parfumé d’une crème double épaisse avec un peu de très vieux Cognac, de vin blanc, l’estragon. « On récupère le jus du homard, on ne laisse rien« , précise Philippe Legendre. Le résultat, de grosses sensations dans une poussé d’adrénaline gustative, sans envie non plus de rien laisser, accroché à la cuillère, slurpant plus que de raison avec l’envie de laisser la soupière exsangue.

Bistro La-Haut.
70, avenue Franklin Roosevelt
92150 Suresnes
Tel : 01 45 06 22 66

bistrolahaut.fr

Crédit photos : Luc Sellier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here