Auberge de la Roche à Saint-Jean de Linières (49) avec Philippe Bodier

0
1662

IMG_7048On l’avoue, on a mis un peu de temps à franchir le seuil de cet ancien relais de poste. C’est pourtant une sacrée bonne surprise. Accueilli par l’énergique Claire Bodier qui drive la salle avec convivialité, la cuisine de Philippe, son mari, va nous en mettre plein les papilles. 25 ans à Paris dans de grandes maisons dont les 12 dernières années avec Christian Le Squer au Pavillon Ledoyen (3 macarons), ça forme son homme. Retour au pays et tant mieux pour les angevins. C’est une anguille fumée qui ouvre le bal, avec tartare et émulsion betterave. L’anguille, coupée au couteau, révèle sa vraie nature, en saveurs bien marquées, superbe dans sa naturalité, le mix avec le tartare et l’aérienne émulsion au goût terrien tellement présent, flirte avec l’idéal. Le potager et l’océan jouent les complices, entre chair de tourteaux, courgette, poivrons en dés et gelée d’étrilles infusée aux herbes fraîches, insufflant une délicatesse iodée. Philippe Bodier assène, mine de rien, une terrible assiette, fines ravioles de foie gras, irrésistibles, duxelles de champignons et leur émulsion poussant encore plus en avant le foie gras, bouillon de pot au feu à vous décrocher l’âme, on ne peut que souscrire à cette cuisine qui tape juste.

Le chef enfonce le clou avec de somptueux ris de veau, au tempérament marqué, peau croustillante, imparables de tendresse.

IMG_7171En digne escorte, pleurotes sorties du sous-bois, crème d’herbes, mousseuse mousseline de pommes de terre aux notes de Raifort, mettent en valeur ce produit impeccable. Pour le sucré, un best-seller de la maison, une coque chocolatée aux fruits rouges, glace vanille, coulis de chocolat chaud, et cheveux d’ange en parure, s’épanouit avec allégresse, la sauce chocolat onctueuse en diable, les fruits rouges dans la coque en verve colorée. Pas de doute, la maison est bonne, et la cuisine de Philippe Bodier donne un accès direct au plaisir…

IMG_7262IMG_7284Ce que l’on déguste:
Le saumon: saumon fumé maison, tartare de betteraves.
Les ravioles: fines ravioles de foie gras, duxelles de champignons et son émulsion.
Le bar: filet de bar poêlé à l’huile d’olive, légumes, jus de viande et pesto.
Le lard de 8 heures: tranche de lard moelleuse caramélisée au soja, petits légumes.
Les figues: figues noires du Sud rôties au Banyuls, crème légère à la noisette.

Infos pratiques:
Menus. De saison, 22,50 euros et 28,50 euros.
Découverte, 29,50 euros et 44 euros.
Gourmet, 42 euros.

Recette : Ris de veau à la crème d’herbes, pleurotes

Auberge de la Roche.
RD 23. 49070 Saint-Jean de Linières. (A 5 mn d’Angers).
Tel. 02 41 39 72 21.
aubergedelaroche49@orange.fr

http://www.auberge-de-la-roche.com/

Texte et photos Luc Sellier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here