Lulu Rouget à Nantes (44) avec Ludovic Pouzelgues

0
1744

Depuis maintenant 3 ans et des brouettes… d’assiettes envoyées toutes en saveurs balancées, Lulu Rouget alias Ludovic Pouzelgues s’est fait un nom, ralliant les aficionados d’une cuisine vivifiante et sans cesse renouvelée.

IMG_6811Saint-Jacques à cru et butternut, encerclées par un bord de tarte à l’encre de seiche, ouvrent joyeusement le bal. Vibrantes de fraîcheur et ultra-fondantes, les Saint-Jacques s’amusent avec l’acidulé du butternut, le croustillant de la tarte à l’encre de seiche apporte son voile d’iode à cette entrée colorée. Une deuxième entrée s’annonce.

IMG_6933Joues de porc ibérique, chanterelles, kumquat confit, riz soufflé,moules du Mont Saint Michel, le tout clarifié avec le jus de cuisson des joues, envoient direct une multitude d’impressions, à commencer par ces fabuleuses joues de porc, à la chair presque confite, déliée, entrant en résonance avec l’amertume revigorante du kumquat, les grains de riz soufflé croquant sous la dent, les chanterelles en belles tonalités terriennes, les moules du mont Saint-Michel insufflant une tonalité marine.
IMG_6986Bar moucheté.
Similaire au bar mais plus méridional (nord Golfe de Gascogne et mer Méditerranée), les mouchetures bien apparentes sur les flancs le différencient de son presque homonyme. Après cette courte mais instructive explication, le bar moucheté du sieur Ludovic Poulzegues, escorté d’agrumes et châtaigne, d’encornet, de poulpe et de citron caviar, la peau nacrée, effeuillé par les coups de fourchette, libère son iode, la chair impeccablement cuite. L’encornet citronné, en géniale combinaison, zézaye sous la dent, les agrumes en caresses acidulées, la châtaigne annonçant en légèreté l’automne, le poulpe, préservé par la cuisson, fricote tendrement avec le poisson. Un dessert de vrai gourmand, comme cette « banane rectangulaire » avec un crémeux chocolat passion et une crème glacée cacahouète, donne un accès direct au plaisir, la cuillère y revenant sans cesse, dans une sorte de frénésie compulsive. Ajoutons un service autant efficace qu’agréable et des vins au diapason de la cuisine, parions sans risque que la maison Lulu Rouget réserve encore de bien belles surprises pour les temps à venir..

Infos pratiques:
Menus.
Le midi, du mardi au vendredi, de 19 euros à 26 euros.
Le soir, « les yeux fermés », menu servi complet pour l’ensemble
de la table, 39 euros.
Avec un accord de 2 verres de vin, 49 euros.

Lulu Rouget.
1, rue  du Cheval Blanc. 44000 Nantes.
Tel. 02 40 47 47 98.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here