Le Carahutta, Clément Lainel et Justine Nadeaud, Gennes-Val-de-Loire (49)

0
21

Le Carahutta par Clément Lainel et Justine Nadeaud, Gennes-Val-de-Loire (49).

Le Carahutta, Loire en vue. Le Carahutta ou l’antidote d’une année passée sacrément anxiogène, ici, sur la grande terrasse, à quelques encablures de la Loire, c’est le déconfinement mental assuré à vitesse grand V. Les assiettes de Clément Lainel, comme un gourmand rempart contre les oiseaux de mauvaise augure, délicieusement évidentes, nous réconcilient avec la vie d’avant. En entrée, avis de fraîcheur avec un carpaccio de betteraves fumées, rillaud et vinaigrette noix et xérès, jouant une persuasive partition pleine de vivacité, le coté fumé de la betterave s’acoquinant amicalement avec le régional de l’étape, le réjouissant et canaille rillaud d’Anjou.

Clément Lainel et Justine Nadeaud
Dos de silure snacké, purée de patate douce…

Ligériens. Clément Lainel et Justine Nadeaud, duo à la scène comme à la ville, sont des enfants du pays, ligériens dans l’âme, travaillant, avant la reprise du lieu, entre Saumur, Fontevraud, Montreuil-Bellay (une saison en Irlande pour elle), attachés au territoire, à ses caractéristiques maisons en tuffeau (pierre calcaire à grain fin), et évidemment au fleuve royal, la somptueuse Loire. Justement le fleuve est à l’honneur avec un généreux et formidable dos de silure snacké, cuisson plus que parfaite, escorté d’une revigorante ravigote au chorizo ibérique, au goût de reviens-y, d’une onctueuse purée de patate douce et d’un craquant/croquant fenouil confit. La cuisine intuitive et affutée de Clément Lainel, les vins totalement raccord proposés par Justine Nadeaud, la brise légère du fleuve couplée au soleil de juin, le convive dit merci, heureux de lever le pied, dans l’oubli des temps passés. Pour le dessert, un parfait meringué aux fraises fait enfin voir la vie en rose.

Le Carahutta. 52, rue des Bateliers. 49350 Gennes-Val-de-Loire. Tel 02 41 38 95 54 www.lecarahutta.fr

Texte et photos Luc Sellier / Gastronomica

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here