A la table de…Osé, Angers, 49

Dès l’ouverture en décembre 2012, dans cette rue du centre-ville d’Angers, Catherine Pasquet, épaulée par le chef Thomas Lorieux, a fait le pari (osé?) d’une cuisine axée sur le bio et les « petits » producteurs locaux.

Catherine Pasquet chef Osé

Le lieu a été pensé pour être en adéquation avec le choix de la cuisine. Peintures naturelles, menuisiers locaux pour le mobilier, l’endroit reflète l’assiette, produits en avant, dans une démarche sincère hors de toute tendance opportuniste profitant d’un effet de mode. Trêve de considérations, une assiette se profile à l’horizon. Millefeuille de betteraves rouges et blanches, saumon fumé et mozzarella di buffala, salade de roquette aux pignons de pin et fleur de bourrache, escorté avec justesse par un vin de Laura Semeria du Domaine de Montcy (Cour-Cheverny 2014) envoie fraîcheur et vivacité. Mozzarella et saumon s’entendent comme larrons en foire, les betteraves de la ferme du Pas-sage obligé de Longué-Jumelles exhalent avec ferveur leur terrienne extraction. Le joli vin de Laura Semania offre à cette ode à la nature son intensité aromatique.

Restaurant Osé Angers

Hymne à l’asperge.
N’en déplaise aux contempteurs du végétarien, que voilà une assiette réussie et généreuse intitulée « variante végétarienne autour de l’asperge ». Petit velouté d’asperges au cerfeuil, risotto céleri branche et asperge, feuilleté aux asperges, forment un trio célébrant sans ambages le superbe légume. Le velouté, onctueux, apportant matière et texture(s), sublimant l’asperge, un plat à lui seul, le risotto, le céleri croquant, le riz enjôleur, parfaitement cuit, l’asperge projeté en touches fondantes, le feuilleté aux asperges blanches et vertes, dans la vérité du produit, dans leur confondante naturalité. Une petite salade verte et radis entérinent sans discours cet hymne à l’asperge rondement mené par Thomas Lorieux… Et totalement rassasiant.

Restaurant Osé Angers

Attention addiction.
Le chef, qui a aussi une formation de pâtissier, sort un formidable cheese-cake revisité aux fruits exotiques (mangue, ananas, passion), vanille et fève de Tonka, banane, orange, meringue sur le dessus, sur une base spéculoos, un modèle du genre, une tuerie comme l’on dit. Pas fan des cheese-cakes, on s’est rallié avec les yeux fermés mais la bouche ouverte à cette tentation sucrée. Subtilement parfumé, tout en légèreté, le cheese en soutien soyeux, le dessert se révèle une parfaite machine à addiction. On note que chaque premier dimanche du mois, c’est brunch et brocante rue Toussaint autour d’un déjeuner dégustation. Avec Osé, Catherine Pasquet s’inscrit sans tambours ni trompettes mais de façon pérenne et originale dans l’offre gourmande angevine.

Ce que l’on déguste:

Dôme de Panna cotta, parmesan et basilic.
Curry d’agneau aux bananes plantain et lait de coco, gnocchis à la romaine aux raisins secs.
Moelleux au chocolat, crème caramel.

Infos pratiques:
Menus.
Du lundi au vendredi midi, entrée/plat ou plat/dessert, 17 euros.
Entrée/plat/dessert, 20 euros.
Le samedi midi, formule unique plat+dessert, 18 euros.
Jeudi soir et vendredi soir, entrée/plat ou plat/dessert, 20 euros.
Entrée/plat/dessert, 24 euros.

Chaque 1er dimanche du mois, brocante rue Toussaint.
Déjeuner dégustation en formule unique, 25 euros.

Osé
19, rue Toussaint
49000 Angers
Tel : 02 41 31 45 63

1 Commentaire

Laisser un commentaire