12°5, le jajazine de 180°C, sort son deuxième numéro

12°5, le jajazine de 180°C, sort son deuxième numéro.

12°5, le jajazine de 180°C, sort son deuxième numéro.
Jo Landron

Le jajazine de 180°C met les vignerons à l’honneur, ceux qui veulent travailler différemment et sortir des goûts formatés.

Des « hommes de quille » comme Jo Landron, figure talentueuse du Muscadet, pionnier révélant le le potentiel des vins de la région. Ou Alexandre Bain, à Tracy-sur-Loire, exclu d’une appellation malgré ses vins unanimement reconnus.

12°5, le jajazine de 180°C, sort son deuxième numéro.

On se régale aussi du portrait d’Eric Morain, avocat et défenseur des vignerons rejetés de leurs appellations, » trouvant au sein de cette bande un brin anar de défenseurs des vins naturels, une famille de coeur qui lui convient ».

Rencontre avec un pépiniériste, l’histoire d’Armand Fallières, le président qui aimait le vin, la culture du vin au Japon, le koshu, portrait de Gérard Katz, caviste à Paris depuis 2001, précurseur des vins nature…

IMG_2840

Il y a aussi des recettes, une rubrique appelée « accords et désaccords », comme ces rougets rôtis « ohquilsontbons » avec un rosé des vents 2015 bio
du domaine Rousselin.
Articles fouillés, photos soignées, 12°5 c’est 180 pages à boire des yeux…

En vente dans tous les bons endroits, 20 euros.

www.180c.fr

Aucun commentaire, lancez-vous !

Laisser un commentaire